Catégorie : Injection Plastique

CobotsEducation

Industrie : Susciter encore plus de vocations avec les robots collaboratifs

Les robots fascinent dès le plus jeune âge, raison pour laquelle ils s’invitent de plus en plus à l’école. Apprendre à coder en s’amusant est un excellent moyen de développer son goût pour les métiers techniques. Dans quelques années, la robotique ne sera plus « terra incognita » pour les collégiens au moment de choisir leur orientation, et ils seront sans aucun doute beaucoup plus nombreux qu’aujourd’hui à décider d’en faire leur métier.

ProductivitéRobots

Premier robot : Avez-vous fait votre marche Gemba ?

Pratiquer la marche Gemba ? Cette idée pourrait inviter à faire sourire les dirigeants de TPE et PME qui vivent au quotidien les réalités de l’atelier. Elle nous semble néanmoins intéressante lorsque se pose la question de la robotisation. Surtout si c’est une première pour l’entreprise.

Faire un tour de l’atelier en se focalisant sur la création de valeur va permettre d’identifier les différents endroits où l’implantation d’un robot rendra le processus plus efficace.

Injection PlastiqueTémoignages

ADP 85 se dote de la première presse à injecter de 500 tonnes 100% électrique du Grand Ouest

Basée aux Epesses, en Vendée, à 10 minutes de l’autoroute A87, et 1 heure de Nantes et d’Angers, ADP 85 vient d’intégrer la dernière née de la gamme FANUC Roboshot : une presse à injecter 100% électrique de 500 tonnes de force de fermeture.

Cette machine, sans équivalent dans le Grand Ouest, est destinée à produire des pièces techniques de grandes dimensions pour des marchés très divers : motoculture, mobilier urbain, sanitaire, contrôle d’accès, puériculture, etc.

Avec cette presse gros tonnage, ADP 85 franchit un pas supplémentaire dans son passage à l’injection 100% électrique.

Injection PlastiqueProductivité

MC Plast s’appuie sur les presses électriques Fanuc pour développer l’injection de plastiques biosourcés

Plusieurs fois primée pour ses innovations en matière de développement durable, cette petite entreprise nantaise de 4 personnes a investi dans sa première presse 100% électrique Fanuc en 2015 et, après en avoir acheté une deuxième en 2019, envisage de convertir l’ensemble de son parc à cette technologie d’ici 10 ans.