Étiquette : efficience

IndustrieProductivité

Global Industrie : FANUC sur tous les fronts pour la reprise

Dans un récent communiqué, Shinichi Tanzawa, Président et CEO de FANUC Europe Corporation a déclaré : « Nous ferons tout ce qui est possible pour soutenir la performance industrielle de nos clients ». Une volonté qui se traduit par des innovations sur tous les fronts : robotique, machines, IA, services, formation. Toutes ces nouveautés seront présentées sur le stand FANUC, lors du salon Global Industrie, qui se tiendra à Lyon du 6 au 9 septembre 2021. La reprise économique est visible en Europe et FANUC, qui a enregistré des ventes records au premier semestre, compte bien utiliser sa position de leader pour l’accompagner. Pour penser l’écosystème industriel de demain, un détour par le stand 3H223 s’impose.

Injection PlastiqueTémoignages

ADP 85 se dote de la première presse à injecter de 500 tonnes 100% électrique du Grand Ouest

Basée aux Epesses, en Vendée, à 10 minutes de l’autoroute A87, et 1 heure de Nantes et d’Angers, ADP 85 vient d’intégrer la dernière née de la gamme FANUC Roboshot : une presse à injecter 100% électrique de 500 tonnes de force de fermeture.

Cette machine, sans équivalent dans le Grand Ouest, est destinée à produire des pièces techniques de grandes dimensions pour des marchés très divers : motoculture, mobilier urbain, sanitaire, contrôle d’accès, puériculture, etc.

Avec cette presse gros tonnage, ADP 85 franchit un pas supplémentaire dans son passage à l’injection 100% électrique.

ProductivitéRobots

Pourquoi intégrer des robots dans un projet d’amélioration de la qualité de vie au travail ?

Un article sur la qualité de vie au travail (QVT) dans un blog consacré à la performance industrielle ? Bien sûr ! Car tout l’enjeu d’un projet QVT  est de repenser le travail pour combiner bien-être des salariés et performance de l’entreprise. Avec le sujet de la qualité de vie au travail, la robotisation n’est plus envisagée dans une approche purement productiviste ; elle est intégrée dans une réflexion de fond sur la répartition de la création de valeur entre le robot et l’Homme. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette évolution, parfaitement en phase avec nos convictions.